Création d’un laboratoire expérimental pour les procédés tectoniques, stratigraphiques et sédimentaires (LaModEX)

Dans le Département des Sciences de la Terre de l’Université Simón Bolívar, nous avons fondé un laboratoire de Modèles Analogiques (physiques) pour réaliser des séries de processus tectoniques, stratigraphiques et sédimentaires. Ce laboratoire s’appelle LaModEx (Laboratoire de Modèles Expérimentaux, Simulation Physique des Processus Tectoniques, Stratigraphiques et Sédimentaires).
L’intérêt principal est de promouvoir et de renforcer nos capacités d’enseignement et de recherche. Notre premier projet dans le domaine de la sédimentologie et de la stratigraphie consiste à réaliser la simulation physique et numérique du delta du fleuve Mitare dans l’État de Falcón, au Venezuela. Le laboratoire dispose d’un canal de 2*2*1 m (réservoir) et d’un tuyau de 1 m de long (en fibre de verre).
L’Université Simón Bolívar y a contribué en partie, mais en raison du coût élevé de tous les équipements nécessaires, ce financement n’ a pas été suffisant. Mais malgré les contretemps et les difficultés, nous avons réussi à monter le LaModEx, y compris le système de circulation d’eau fermé. Nous disposons de matériaux tels que du sable unimodal et quelques équipements de laboratoire de base: Cependant, les expériences n’ont pas pu être réalisées en raison du fait qu’il reste un budget pour l’équipement et les visites sur le terrain dans le Delta de la Mitare.
Parmi les équipements nécessaires, on peut citer par exemple un scanner laser 3D (2G Robotics ULS-100 Laser Scanner). Analyseur de particules (MULTISIZER 4E COULTER PARTICLE ANALYZER). En plus de l’équipement informatique pour faire les modèles numériques. En plus de cela, des sorties sur le terrain sont nécessaires pour faire de la reconnaissance delta.
LaModEx (site web en construction http://159.90.210.158/) nécessite encore beaucoup d’équipement pour pouvoir travailler dans des conditions idéales, mais de toute façon nous continuons avec cette idée et initiative qui a commencé en 2014. Bien que nous ayons eu de nombreux inconvénients, nous avons fait des progrès. Nous générons des projets pour les étudiants de premier et deuxième cycles. Dans un autre ordre d’idées, nous travaillons également à la réalisation d’une année sabbatique en 2019 à l’Université d’Utrecht (EuroTank), aux Pays-Bas, nous voulons également réaliser des études de modèles physiques pour les processus fluviaux et deltaïques. Cependant, les possibilités de financement de ces recherches à l’étranger sont assez faibles…
Malgré les difficultés, nous maintenons la constance et l’esprit de recherche.

Laisser un commentaire