Le laboratoire de synthèse organométallique est sur le point de fermer

Le laboratoire de synthèse organométallique est rattaché au Centre de recherche de chimie organométallique et macromoléculaire de l’École de physique, Faculté des sciences, UCV. Ce laboratoire, avec plus de 50 ans d’expérience dans la recherche, présente depuis une quinzaine d’années des fractures de ses conduites d’égouts de l’étage supérieur ce qui génère des fuites de gaz et de liquides toxiques, une situation qui s’est aggravé et a affecté les activités de recherche au cours des 6 dernières années.

La détérioration des tuyaux est telle que même s’ils sont faits de fer galvanisé, ils ont été fracturés et récemment ils ont été munis de ruban d’emballage pour pallier l’émission d’eaux usées et de gaz toxiques, puisqu’ils n’ont pas été réparés par l’Université en raison du manque de budget que le Conseil exécutif national nous refuse. Les fumées ont déjà débordé à travers les murs traversés par ces tuyaux.
En plus de celles précédemment exposées, les hottes d’extraction ont endommagé leurs systèmes électriques et nous n’avons plus d’éclairage par manque d’ampoules. Les tuyaux d’évacuation de nos bacs de lavage sont bouchés et les comptoirs corrodés par manque d’entretien. Toute cette situation a considérablement réduit notre capacité de travail et a eu un impact négatif sur notre productivité dans la recherche que nous menons, même si nos résultats ont été d’intérêt pour la communauté scientifique.
Notre laboratoire compte sur la participation de 3 jeunes chercheurs qui ne peuvent plus travailler dans ces conditions. La contribution d’initiatives comme celles que vous proposez pour le développement de la science dans notre pays détruit nous aiderait beaucoup.

Laisser un commentaire